Un avocat par jour, en forme toujours!

Le Programme National Nutrition Santé recommande de consommer chaque jour au moins 5 portions (de 80 g minimum) de fruits ou de légumes et de profiter au maximum de leur variété saisonnière. Bien qu’on trouve désormais l’avocat à longueur d’année, l’automne et l’hiver reste ses meilleures saisons. Un demi-avocat de bonne taille ou un petit avocat entier correspondent à une portion de légumes.
L’avocat est particulièrement riche en lipides, mais ces derniers sont tout à fait bénéfiques à la santé cardiovasculaire : il s’agit en effet d’acides gras mono insaturés, et non d’acides gras saturés. L’avocat est également doté de fortes concentrations en vitamines : vitamines K, B9 (acide folique ou folates), provitamines A et en substances anti oxydantes.
D’une façon générale, les vitamines, composés antioxydants et fibres contenus dans les fruits et les légumes jouent un rôle protecteur significatif pour la santé. De nombreuses études ont démontré qu’une consommation élevée de légumes et de fruits pouvait réduire le risque de développer une maladie cardiovasculaire, un cancer ainsi que d’autres maladies.

Avec 6,7 g de fibres pour 100 g de chair, l’avocat est considéré comme très riche en fibres.

De plus, il renferme à la fois des fibres solubles et des fibres insolubles. Les fibres insolubles favoriseraient le bon fonctionnement du transit intestinal. Les fibres insolubles contribueraient à une meilleure prévention des maladies cardiovasculaires et du diabète de type II

Bien que l’avocat soit riche en matières grasses, celles-ci comptent une majorité d’acides monoinsaturés, dont les effets bénéfiques sur le fonctionnement cardiovasculaire ont largement été démontrés. La consommation régulière d’avocat contribuerait donc à la santé cardiovasculaire.

L’avocat renferme également une grande quantité de phytostérols, des composés végétaux qui contribueraient efficacement à la réduction du cholestérol.

L’avocat est très riche en vitamine K . Or certains médicaments anticoagulants nécessitent des apports en vitamine K relativement stables d’un jour à l’autre. Il est donc conseillé aux personnes prenant ce type de traitement de demander conseil à leur médecin afin d’intégrer au mieux l’avocat dans leur alimentation.

Les personnes allergiques au latex pourraient également manifester une réaction allergique suite à la consommation d’avocat. La substance en cause est l’hévéine, une protéine commune à l’avocat et à l’hévéa, arbre à l’origine du latex.

source: Le figaro.fr


 

Leave A Comment

Your email address will not be published.


+ 6 = 13