Sexualité et Botox ®: Promesses tenues

Le Botox serait il une réponse aux problèmes de sexualité que rencontrent de nombreuses femmes à la suite d’un traitement du cancer du sein et d’une ménopause artificielle ou non? C’est ce que nous avons cherché à mettre en lumière avec Heidi, notre jeune testeuse saint sein voir article http://saintsein.com/wp-admin/post.php?post=3892&action=edit#.

Le Bilan: Satisfaction totale

Heidi a pratiqué deux injections à 1 mois et demi d’intervalle. « Après le première injection, quelques jours ont suffit pour que je retrouve un confort et une confiance en moi et en ma sexualité même à priori timide. Comme il persistait malgré tout une tension et donc encore une ombre d’appréhension, j’ai opté pour une seconde injection, plus en profondeur cette fois. Encore une fois, ce fut plus gênant psychologiquement que douloureux.

Des résultats étonnants et réels

« Deux jours après la seconde injection, les résultats furent directement mesurables en terme de confort retrouvé. Cette expérience a mis fin aux fausse croyances que j’entretenais s’agissant de renoncer à toute vie sexuelle.  le Botox ® est vraiment pour moi une solution idéale car contrairement aux pathologies comme le vaginisme où il y a une dimension davantage psychologique, il agit ici directement au niveau mécanique.

Et ça fonctionne vraiment sans effort contrairement aux autres méthodes proposées ( bougies ect). En plus, le fait de reprendre une activité sexuelle régulière suffit pour ne plus avoir recours par après à d’autres injections.

Je suis ravie d’avoir expérimenté pour pouvoir le partager avec toutes les femmes qui vivent cette détresse. »

Le point plus critique concerne le coût de l’injection relativement élevé mais après tout bien que cela soit personnel à chacune… le Bonheur (qui passe aussi par la sexualité) n’a pas de prix.

Red apple with syringes, artwork

Pour rappel Le Dr Fréteur de la Clinic 33 à Tournai est un des rares, semble-t-il, en Belgique et environs à pratiquer ce genre d’intervention– « Cette technique est encore peu courante car très peu connue du grand public. Il y a toujours un réel tabou quand il s’agit de sexualité même au niveau de nombreux médecins. J’ai ainsi une patientèle française qui ne trouvant pas de praticiens en France n’hésite pas à traverser le pays pour venir faire ces injections ici. »

Contrairement à ce que l’on imagine, le Botox ® n’est pas seulement réservé aux traitements des rides ou des torticolis. S’il est employé depuis des années pour traiter les spasmes des muscles du corps, il est aussi utilisé au niveau de l’estomac, de la vessie et dans les cas de vaginismes et autres affections de la vulve.

Informations:

Clinic 33
1, rue Lefebvre Caters
B-7500 Tournai
Plan d’accès

TéL: +32 (0)69/84.13.00

E-mail: info@clinic33.com

http://www.clinic33.com/

 

 

Leave A Comment

Your email address will not be published.


3 + = 10