SAINT SEIN loves JUS jUS

Nous vous parlions du Concept JUS JUS dans notre dernier article http://saintsein.com/?p=4196&preview=true.  Rien ne vaut cependant l’ expérimentation, la vraie! Saint Sein, pour vous servir à donc testé la cure JUS JUS.

Pour rappel, la détox est généralement considéré comme une routine d’entretien saine qui permet au système digestif et au foie de se reposer afin d’éliminer les toxines accumulées.  En augmentant la consommation du volume de jus verts (majoritairement à base de légumes) sans pesticides, tout en éliminant le sucre raffiné, le café, l’alcool, les viandes, les produits laitiers et trop d’aliments cuits, le corps se transforme d’un environnement acide dans une système alcaline et plein d’oxygène.  Cette transformation renforce le système immunitaire et la santé en général.

Une cure détox à base de jus cru permet au corps de se détoxifier tout en se remplissant d’enzymes et d’éléments nutritionnels vivants ( grace au système de presse hydraulique). La cure détox JUS JUS offre journalièrement un volume copieux de jus cru extraits majoritairement d’ingrédients issus d’une agriculture sans pesticides. Ce breuvage garantit au métabolisme un fonctionnement optimal, tout en soutenant les organes et  gardant le cerveau actif. Sans alimentation solide on reste donc néanmoins nourrie normalement et en état de fonctionner. JUS JUS nous garantit qu’une bouteille de 50 ml contient le jus de 1,5 kg de fruits, légumes, noix et herbes fraîches, sans un millilitre d’eau ajouté avec des ingrédients provenant  pour 99 % à 100 % de petits potagers et vergers Belges bio et des plateformes de distribution bio.

Le site sur lequel vous passez votre commande en ligne est déjà une invitation à la santé et à la beauté. Simplicité et clarté, à vous de faire le choix de la cure et de sa durée:  « Harmony » « Clarity » « Purity« , tout un programme déjà irrésistible….

Saint Sein s’est attaqué la cure « Purity », une cure essentiellement légumes de trois jours.

Une cure donc sur mesure livrée à domicile la veille ou à retirer directement à Anvers chez JUS JUS.

Au total 18 jus, 6 par jour à boire toute les deux heures. Promesse de vitalité et d’harmonie- Let’s Go!

jour 1 – Bravo pour le packaging! Entre « l’incroyable Hulk » et le « Ho my greens » mon coeur balance. La découverte est agréable et fait même taire la faim. Je dois même faire un effort pour boire mes 4, 5 et 6eme jus toutes les deux heures. A tel point que j’avale le dernier, qui n’est pas un jus mais un lait d’amande en me pressant dans la voiture, avec effort avant d’arriver à la soirée où je suis invitée.

Mauvaise idée: Et la précipitation à boire dans de mauvaises conditions, et la soirée. Je suis prise de nausées qui finiront par passer comme les plateaux d’huitres et de champagne passeront sous mon nez. Par ailleurs, excellent exercice de volonté. Je suis fière de moi! J’étais prévenue, l’idéal étant de prendre du temps pour soi et de limiter ses efforts. A cette allure là, rdv aux calendes grecques et le bon moment c’est maintenant!

jusjus4

jour 2- Le plus dur selon moi. Fatigue, cerveau embué, dur dur la cure … je termine péniblement mes jus à l’heure où je suis censée prendre les suivants. Je craque en rentrant chez moi sur un demi avocat (qui fait partie de la mini liste des « in case of emergency »). J’ai terriblement envie d’aller au restaurant et pourtant je n’ai pas faim. J’ai un besoin obsédant de retrouver la sensation de manger.Le liquide, ça commence à bien faire. Vais-je aller jusqu’au bout de cette cure?

jour 3– Hors de question de baisser les bras, qu’est ce qu’un jour de plus?  Surtout en pensant à l’avantage de retrouver au passage un peu d’aise dans mon jeans. Je me sens déjà un peu plus « fit ». Je suis un peu moins fatiguée mais super prompte à boire mes jus à l’heure pile sans effort. L’appétit est revenu. Je me dis que j’ai bien fait d’opter pour la cure trois jours car je me sens déjà mieux qu’hier. Le soir, alors que j’aurais du passer mon tour et aller dormir avec les poules, je me retrouve autour d’une table ou tout le monde mange des spaghettis bolognaises. Par chance, ils ressemblent plus à un plat de student qu’à un assiette made in Bologne. Avec la pression des convives qui me posent des tas de questions sur la détox, je fini par craquer et demander une mini portion mais sans sauce. Par chance+++, ils étaient vraiment studentissime. La tentation a ses limites. Je me lève de table et vais dormir dans le fauteuil oubliant tous les usages… Je retiens que j’aurais du m’abstenir de sortir et écouter mon corps.

Conclusions

Je vais être fatiguée pendant quelques jours après la cure et puis retrouver un certain tonus. Au total et avec du recul, j’ai perdu 1kg, suis plus à l’aise dans mes vêtements- mon ventre a vraisemblablement  dégonflé- et ai repris une discipline alimentaire plus saine et moins « wild ». On me complimente aussi sur ma peau.

Au final, je suis ravie de cette expérience même si je suis passée par des moments « tendus »et je me sens prête à la rééditer une fois par mois pendant un jour. Je retiens que pour une cure de plusieurs jours, l’idéal est de respecter la consigne « Reposez vous, prenez du temps pour vous ».

La prochaine fois, j’évite les sorties et je me programme un bon massage. En plus, c’est un super exercice de volonté et d’auto-contrôle duquel on ressort très fière de soi!

Verdict: YES, SAINT SEIN loves JUS JUS!!!!

Infos: www.jusjus.be

jusjus6

Leave A Comment

Your email address will not be published.


+ 8 = 15