La luminothérapie: Enluminez votre hiver!

Par ces jours de plus en plus courts, Vous avez du mal à vous lever le matin, vous êtes d’humeur maussade et manquez d’énergie… rassurez-vous, nous aussi ! Une solution lumineuse : la luminothérapie!

Il est vrai que depuis le changement d’heure, nous sommes dans la période de l’année où les jours sont les plus courts, gris et moches et en conséquence, nous manquons de lumière. Or, on sait maintenant de manière scientifique combien cette source naturelle d’énergie influence notre cerveau,notre humeur et agit sur le biorythme de notre corps.

Il est donc normal de perdre de son optimisme et de son énergie en automne et en hiver.

Certains y sont moins sensibles que d’autres mais il est vrai que 17 à 23% d’entre nous connaissent des troubles plus ou moins importants de l’humeur, du sommeil et de l’appétit ; ils souffrent du winter blues comme on l’’appelle aujourd’hui. A coté de ce léger dérèglement acceptable, il y ceux, 5 à 10% de la population dont les symptomes sont plus lourd, il s’agit vraiment d’une dépression qu’on appelle le « sad season affective desorder » à laquelle les femmes seraient beaucoup plus vulnérables.

Comment réagir si on n’a pas les moyens de partir au soleil ?

Pensez  luminothérapie, un traitement par la lumière mis au point il y a près de 30 ans aux Etats-Unis se révèle très efficace dans le traitement du winter blues, du s.a.d ou encore d’autres troubles hormonaux et même jet lag pour les voyageurs.

Il s’agit là d’un vrai traitement (même s’il n’y a pas de médicaments à prendre) qui va agir sur votre système nerveux central et qui n’est donc à  prendre à la légère- il faut par exemple faire attention à l’interaction avec certains médicaments qui seraient photosensibles. Certaines pathologies peuvent s’aggraver sous l’effet d’une forte lumière. Il faut aussi faire attention aux maladies oculaires. L’idéal avant de commencer une cure est de demander l’avis d’un médecin ou d’un spécialiste.

photo Agence Reporters

photo Agence Reporters

D’autant plus que ces lampes sont en ventes libres…et qu’on en trouve pour tous les goûts,

Cela va de la petite lampe nomade pour les voyageurs, aux lampes de bureaux, réveils stimulateurs d’aubes et aussi les fameuses lunettes Luminettes invention belge d’une spin off de l’université de Liege- Lucimed- commercialisée de manière internationale – elles ont le grand avantage d’être ergonomiques, légères, – on peut les porter en déjeunant lisant le journal…et elles offrent l’avantage de faire pénétrer la lumière dans l’oeil exactement comme le soleil, histoire d’atteindre les zones sensibles au traitement.

Comment choisir la bonne lampe face à un tel choix?

Bien, en attendant une étude de test achat plus récente sur le sujet, même si certains fabricants spécialisés en luminothérapie sont plus réputés que d’autres et que cela reste un bon indicateur. il y a plusieurs critères : La certification européenne CE Matériel Médical qui vous offre une garantie de qualité et de sécurité, privilégiez une lampe qui diffuse de la lumière bleue plutôt que blanche- en simplifié, une étude récente d’Harvard démontre que l’onde – la fréquence de la lumière bleue serait plus efficace. Vérifiez bien la taille de l’écran – il est important de rester dans le champ lumineux donc s’il est petit il faut l’éloigner et donc et la puissance lumineuse diminue- ça se calcule en lux. Il y a évidemment des marques plus réputées que d’autres.

Un conseil: Surtout, Choisissez la lampe qui convient à votre rythme de vie pour l’utiliser de façon régulière, ce qui est essentiel pour en ressentir les effets!

Photo By: agence Reporters